Retrouver EasyCUP sur Facebook

Cet espace vous présente l'avis de divers médecins spécialistes au sujet des coupes menstruelles vendues sur le marché.

L'avis du Gynécologue

Dans la clientèle de notre gynécologue, il n'y a que deux personnes qui utilisent cette "méthode", comme il l'appelle lui même. Il considère que la réussite de l'utilisation dépend... de l'utilisatrice !

Il faut donc respecter les règles d'utilisation :

- ne pas garder la coupe plus de 12 heures d'affilée sans la rincer, et faire partir les cellules de "vieux" sang. Cela peut effectivement provoquer une endométriose mais dans des cas extrêmement rares, "il faut vraiment le faire exprès".

- ne pas retirer la coupe en tirant simplement sur la tige, vers le bas ! D'abord, ça fait mal, et ensuite, ça risque de créer des lésions dans le vagin qui peuvent entraîner des saignements en dehors des règles. Attention donc à bien pincer comme décrit ici.

Niveau hygiène, cela ne pose donc pas de problème, pour lui c'est une méthode comme une autre (tampons...). Niveau gynécologique, aucun risque de mycose ou d'infection, aucune interaction avec la contraception...

Notre gynécologue constate malheureusement que trop peu d'études sérieuses aient été faites dans ce sens, pour affirmer un GO ou un NO GO sur cette méthode. Ce sont donc les retours d'expérience des utilisatrices qui donneront cette réponse, il faut donc tenir compte également des problèmes de confort et médicaux, rencontrés pendant le port.

L'avis du Dermatologue

Avec notre dermatologue, nous avons évoqué les risques d'allergie au silicone. Pour elle, le risque est réellement moindre : les personnes sensibles au latex ou au caoutchouc se voient proposer l'équivalent de l'objet recherché, dans sa version silicone (sucette pour bébé, préservatif par exemple...). L'utilisation d'une coupe menstruelle en silicone ne semble donc poser aucun problème pour une femme ayant ou n'ayant pas de pré-dispositions allergiques; vaginales ou non. Par ailleurs, le silicone est connu en chirurgie esthétique, et même s'il peut être rejeté par le corps, la coupe menstruelle est simplement posée sur le vagin, ce qui limite encore les risques de réaction allergique.