Retrouver EasyCUP sur Facebook

 

La plupart des fabricants livrent la coupe avec :

  • un emballage carton
  • une pochette en tissu
  • une notice d'utilisation parfois multilingue, selon la coupe choisie.
  • parfois, une boîte de rangement qui peut faire office de stérilisateur

En option, dans certaines conditions : un emballage spécifique plus rigide (Yuuki, CupLee, etc...)

Avant la première utilisation, il ne faut jamais procéder à une "modification" de la coupe (surtout le raccourcissement de tige).

Tous les fabricants conseillent de stériliser la coupe entre 3 et 5 minutes dans de l'eau bouillante, ou dans une grande quantité d'eau avec des pastilles de stérilisation, ou dans un stérilisateur pour biberons et tétines. Il peut être utile de passer le petit sachet à la lessive également (en faisant attention à ce que les cordelettes, pas toujours très solides, restent en place).
La plupart des sachets passent sans problème à la machine à laver aux conditions de lavage normal.

L'utilisatrice peut également s'entraîner, avec la coupe, à effectuer des pliages pour éprouver sa souplesse (SURTOUT ne pas plier une coupe tout juste sortie de l'eau bouillante ou du stérilisateur, le silicone peut se déchirer !)

Il est également déconseillé, même si cela peut être tentant, de procéder à des essais HORS RÈGLES.

En effet, le vagin et le col se comportent différemment au cours du cycle, et ne sont pas aptes à accueillir un corps étranger comme une coupe menstruelle en dehors des menstruations. Les essais "à blanc" (hors règles) se déroulent souvent mal et découragent les débutantes. Le vagin n'est pas lubrifié suffisamment et le sang est absent, ce qui augmente considérablement l'effet ventouse et rend insertion et retrait très douloureux.

Contre indications absolues à l'utilisation de la coupe :

La coupe ne doit pas être utilisée pour recueillir les lochies (saignements post partum) ni en cas de fausse couche ou après une IVG.

Les avis fluctuent quant à l'utilisation de la coupe pour la ménarche et pour les très jeunes filles (à partir des premières règles). L'hymen, fermé et le vagin tonique risquent de poser problème à l'insertion de la coupe et de décourager de trop jeunes filles : il est souvent préférable d'attendre d'être habituée à avoir ses règles pour utiliser une coupe (à l'instar du tampon).

La coupe ne doit pas être utilisée au quotidien pour recueillir les leucorrhées, surtout pendant la grossesse ou induites par le port d'un DIU cuivre. En cas de leucorrhées trop abondantes (et inconfortables pour la vie de tous les jours), il faut consulter votre gynécologue.

Contre indications relatives et temporaires à l'utilisation de la coupe.

Lors d'une infection vaginale (ou suspicion d'infection), il vaut mieux éviter de porter sa coupe ou toute autre protection menstruelle interne (tampon, éponge, instead...), sous peine de douleurs et brûlures.

Idem en cas de traitement par ovule ou tout autre crème intra vaginale : pendant cette période, il vaut mieux remplacer la coupe par des serviettes lavables ou jetables.

Après l'accouchement, la fausse couche ou l'IVG, il est préférable d'attendre que le vagin soit bien remis, ainsi que le col de l'utérus, avant de remettre la coupe. La reprise de la coupe sera plus rapide après la fausse couche si elle est naturelle.

Après l'accouchement, en cas d'épisiotomie, la cicatrice doit être totalement résorbée et le périnée rééduqué, afin de pouvoir tenir la coupe en place

Le port d'un stérilet (hormonal ou DIU cuivre) n'est pas une contre-indication au port de la coupe. Il faut cependant appliquer à la lettre les conseils concernant le retrait de la coupe (voir plus bas)

 


INSERTION : MÉTHODES ET CLÉS DE RÉUSSITE

Il y a 4 méthodes principales d'insertion et pas mal de dérivées.

  • La C-fold : la plus ancienne, la plus classique, et toujours utilisée par beaucoup de cupeuses
  • La Punch Down : qui permet d'insérer des coupes plus grandes mais qui nécessite une coupe à déploiement facile et rapide
  • La 7-fold : pour une petite coupe. Ce pliage tend à disparaître.
  • La E-fold : pour une grande coupe (large), cela réduit le diamètre. Ce pliage n'est pas très utilisé.

Pistes pour une insertion réussie :

Quelle que soit la méthode pliage choisie, il convient de vérifier certains paramètres pour que la coupe remplisse correctement sa mission.

La localisation du col est toujours très utile, mais pas toujours aisée, surtout si on ne connaît pas bien son corps.

Le col de l'utérus se situe au fond du vagin, plus ou moins loin selon le jour du cycle. Il se reconnaît à sa forme ronde et ferme. Le toucher peut s'apparenter à toucher le bout de son nez : ferme mais "arrondi" et irrégulier.

Paradoxalement, « pousser » vers le bas en même temps qu'on pousse la coupe vers le haut permet de mieux la positionner, surtout pour des coupes qui s'ouvrent rapidement dès l'insertion dans le vagin.


PORT DE LA COUPE JOUR ET NUIT

Tout comme un tampon et à l'inverse des smart-balls (ou boules de Geisha), les coupes ne doivent pas se sentir une fois insérées et à leur place.

Une fois insérées par une des méthodes vues plus haut, la coupe devrait rester en place jusqu'à :

  • son remplissage jusqu'aux trous (elle ne tient plus et risque de déborder ou de perdre son effet ventouse)
  • un délai de 6h (8h la nuit) au delà duquel, même si la coupe est très peu remplie, il faut la retirer et la rincer.

Il n'est en théorie pas nécessaire de retirer la coupe pour utiliser les toilettes (petite ou grosse commission) mais certaines utilisatrices préfèrent retirer leur coupe pour pouvoir pousser à leur aise, sans crainte de faire tomber la coupe (certaines sont glissantes : LadyCup par exemple).

Certaines coupes, les plus rigides et larges généralement, peuvent appuyer de façon inconfortable sur la vessie ou l'urètre et rendre la miction difficile ou incomplète, ce qui peut générer des cystites chez les personnes y étant sujettes.

Si c'est votre cas, il faut :

  • opter pour une coupe souple et si possible à diamètre un peu plus petit que le maximum : DivaCup, CupLee, LadyCup, Si-bell, MeLuna... Eviter des marques rigides comme Luna, Yuuki, MoonCup UK, Keeper, ou prendre des marques intermédiaires : FleurCup, FemmeCup, NaturCup,...
  • éventuellement, retirer la coupe avant les premières urines du matin qui sont souvent plus abondantes et concentrées, pour que la vessie puisse se vider entièrement.

La coupe peut être portée pour toutes les activités quotidiennes, sportives, artistiques, professionnelles, etc... sans limitation ni inconfort. La coupe peut également être portée en cas de mobilité réduite, hospitalisation, déplacement par avion, voyage dans des zones désertiques...

Avant le sport, il est souvent conseillé de vider la coupe et de veiller à son bon positionnement (en vérifiant que le col est bien inclus dans la coupe) afin d'être totalement à l'aise et sûre de soi pendant les mouvements qui peuvent être brusques (arts martiaux, danse, ski, équitation, escalade, sport de balle...) ou aquatiques (toutes les activités aquatiques sont possibles avec la coupe, y compris la plongée sous marine).

Il est possible de sentir des sortes de "bulles" dans la coupe, sans que ce soit associé à des fuites.

Il est également possible de sentir des écoulements de sang, sans pour autant qu'il y ait des fuites. Mais le plus souvent, la coupe se fait oublier, surtout en cas de pertes faibles à moyennes.

Comment sentir que la coupe est pleine ?
Généralement, une coupe pleine (c'est à dire le sang qui atteint les petits trous) génère une sensation de "décollement" : la coupe n'adhère plus aussi bien aux parois du vagin et semble se décrocher. C'est le signe annonciateur d'une importante fuite imminente car la coupe n'est plus ventousée contre les parois du vagin : il faut rapidement aller vider la coupe, la rincer et la réinsérer. Après quelques cycles, chaque utilisatrice se connaîtra suffisamment pour reconnaître les signes d'une fuite ou d'une coupe pleine.

Comment sentir les fuites ?
Les fuites ne se sentent pas toujours. Quelques fois cela se sent sur les sous vêtements ou sur le papier toilette après s'être essuyée. Une trace légère de sang (pas aussi prononcée au niveau de la couleur que du sang) ne signifie pas forcément une fuite mais peut provenir de sang "autour" de la coupe après l'insertion, mais ces traces doivent rester très limitées et claires !

Les fuites (en dehors d'une coupe pleine) proviennent toujours d'une insertion inadéquate :

Mauvaise position de la coupe

Au lieu de :

Bonne position possible de la coupe Bonne position possible de la coupe

Une vérification, une fois la coupe positionnée, qu'on ne sent plus le col de l'utérus, est la meilleure garantie anti-fuite.

Plus rarement, une coupe trop étroite sur un vagin qui n'est plus suffisamment musclé peut générer des fuites car l'effet ventouse sera trop faible. Il faut dans ce cas :

  • procéder à des exercices de musculation du vagin (consulter le gynécologue ou le kiné)
  • utiliser des Smart Balls quelques minutes par jour, afin de remuscler en douceur le plancher pelvien, le périnée
  • opter pour une coupe plus tonique et large : la MoonCup UK, la Yuuki classic taille 2, la Luna taille 2, la MiaCup taille 2